Voyager avec bébé

Un casse-tête..??!!

 

Nous avons eu le plaisir de voyager avec notre Amour alors qu’elle allait avoir 11 mois. Quelques appréhensions m’habitaient avant de quitter… Comment allait se passer le voyage en avion? Comment nous allions nous organiser pour la faire dormir (lit et bruit)??? Ces questions ne sont qu’un aperçu de celles qui m’habitaient.

Nous avions la chance de nous rendre en terre connue, le Mexique qui fut mon pays d’accueil durant quelques années et d’où vient mon conjoint. Nous allions présenter notre Amour à ma belle-famille et à nos amis(es). C’est sûr que c’est bien différent de voyager à trois, notre liberté d’antan n’était pas la même et nos préoccupations non plus. Il faut par contre garder en tête que les enfants s’adaptent à tout et que c’est plus à nous de s’adapter et se préparer mentalement.

Question pratico-pratique, voici quelques petits trucs ou idées qui pourront vous aider à mieux planifier votre prochain voyage. Amusez-vous surtout!

Aéroport et avion
Nous avions prévu un vol d’aller qui ne partait pas trop tôt le matin pour ne pas chambouler l’horaire de notre Amour. De plus, nous avions apporté une poussette parapluie ainsi que notre porte-bébé préformé afin de la faire patienter durant l’attente avant le vol et la connexion. Comme notre Amour faisait déjà du quatre pattes depuis un moment, nous nous imaginions bien qu’elle allait vouloir se dégourdir les jambes entre les vols. Nous avons donc alterné entre : marche avec assistance, poussette, bras et porte-bébé, parce qu’il était hors de question pour nous qu’elle se promène les mains au sol dans l’aéroport.

Nous ne savions pas que lorsque nous voyageons avec un bébé (0-2 ans), nous avons le droit d’apporter plus de liquides et sachets de plus de 100 ml en bagage cabine. Pour en savoir davantage Administration canadienne de la sûreté du transport aérien. Nous ignorions que nous pouvions également passer les points de sécurité plus rapidement et éviter les longues attentes. Nous avons donc eu plein d’informations que je trouve intéressant de vous partager d’avance.

Un autre truc qui nous a bien aidés lors du décollage et de l’atterrissage fut de mettre mon Amour au sein, afin d’éviter que ses oreilles bouchent (il est important que le bébé ait la possibilité de déglutir). Donc, qu’on allaite ou pas, le fait de donner à boire à notre bébé évite des crises dans ces moments-là.

Notre Amour a heureusement dormi une grande partie du vol à l’aller comme au retour (le vol était de nuit donc c’était encore plus propice) et nous avons eu la chance d’être entourés de voyageurs compréhensifs et même aidants. L’homme assis à côté de nous a distrait notre Amour un moment et par la suite des petites filles de l’autre côté de l’allée ont pris le relais. Fiouf! Nous avions pris quelques jouets (qui ne risqueraient pas de rouler en tombant) et livres mous, question d’éviter les blessures pour elle ou son entourage. L’allaitement à la demande nous a également grandement aidés.
Nous avions prévu quelques vêtements extra, au cas où les valises ne nous suivraient pas et en cas de dégât, heureusement… cela nous a sauvé la vie!!!

Manger
Pratique de faire de la DME (Diversification alimentaire Menée par l’Enfant) en voyage, cela nous a évité d’avoir à faire des purées ou de traîner des petits pots ou des sachets. Nous avions par contre apporté un siège d’appoint de voyage en sachant que nous n’allions pas trouver de chaise haute partout où nous allions.

Au Mexique, il est facile de trouver de la nourriture saine un peu partout dans la rue, maïs ou autres légumes bouillis ou frais sont offerts un peu partout et que dire des fruits. Nous apportions normalement quelques petits en-cas (galettes de riz avec beurre de noix, fruits, etc.) pour nous dépanner au besoin.

Dormir
Le fait de pratiquer le cododo de façon sécuritaire avec notre Amour a évité d’avoir à apporter un parc pour la faire dormir. Nous avons plutôt sécurisé le pourtour du lit avec des coussins ou matelas au sol.
Pour les siestes, elles se faisaient souvent durant nos promenades, donc soit en poussette, dans le porte-bébé ou encore durant nos déplacements en transports publics. Il est arrivé quelques fois où nous avons dû rester à la maison pour qu’elle dorme profondément et récupère complètement.
Le bruit était une de mes principales préoccupations, car au Mexique les maisons ne sont pas isolées comme ici et il y a toujours une fête quelque part = musique, pétards, cris et rires. Les enfants ont cette capacité à s’adapter au bruit et à en faire abstraction. C’était parfois plus chaotique pour l’endormir, mais une fois endormie cela ne la gênait pas du tout! Il faut se le dire, ils sont bien faits nos amours!!!

Bagages
Nous avions la possibilité de ne pas trop nous restreindre au niveau des bagages étant donné que nous n’étions pas constamment en déplacement. De plus, nous étions familiers avec ce qu’il y avait de disponible sur le marché, cela nous a donc évité d’apporter des items en quantité industrielle (ex. : couches et lingettes biodégradables).

Jeux et livres : nous n’avions pas apporté beaucoup de jouets en prévision d’en acheter là-bas et qu’ils aient la double fonction de jouets-souvenirs!

Médicaments et trousse de bain : nous avions apporté le nécessaire homéopathique pour affronter le mois de vacances (dentition, digestion (pour elle et nous), tourista, etc.) en plus d’un thermomètre, crème solaire bio, chasse moustique naturel, huiles essentielles, savon et shampoing bio pour notre Amour.

Essentiel : veilleuse et moniteur audio.

 

Non utilisée : tente automatique, prêtée par ma chère collègue de travail. Nous pensions l’utiliser pour faire dormir notre Amour un peu partout, comme c’était moins encombrant que d’apporter un parc et qu’une fois zippée, elle allait être protégée à l’intérieur. Erreur! Nous pensions aussi l’utiliser à la plage pour la protéger du soleil et des insectes, nous n’avons même pas pensé à l’apporter.

Vêtements : nous avions prévu beaucoup trop de vêtements pour notre Amour, mais comme nous n’avions pas toujours la possibilité de laver, nous avons préféré en avoir d’extra. Comme il faisait plus chaud que d’habitude à cette période de l’année, elle a passé beaucoup de temps en couche et même en petite culotte d’entraînement. Chose que je n’avais pas prévu, c’est que je finissais souvent aussi sale à cause des repas de mon Amour et je n’avais pas autant de vêtements qu’elle. Un coup de lingette arrivait souvent à me sauver des situations gênantes. 😉 Nous devions aussi prévoir que nous allions être dans des endroits où il allait faire chaud et d’autres en montagne où les températures allaient frôler les 5 degrés, une garde-robe assez diversifiée.

À savoir
Pour celles qui allaitent, ce geste peut vous aider grandement durant votre voyage, l’allaitement à la demande sera votre allié. Les enfants ont souvent tendance à demander davantage le sein lors d’un voyage, pour se rassurer, se coller contre leur maman et se désaltérer également. Si vous n’allaitez pas, préparez-vous tout de même à ce que bébé demande plus les bras! 😉

La poussette a été pratique pour que notre Amour puisse faire des siestes lorsque nous étions en sortie et pour ne pas toujours l’avoir collée sur nous. Par contre, c’était du sport de se promener avec l’engin sur les trottoirs asymétriques dans la ville coloniale et sur les pavés de pierres!!! Pensez-y bien avant de l’embarquer en voyage…

Somme toute, notre Amour s’est très bien adaptée, elle était ravie de se promener dans la rue et d’envoyer la main à tous les passants. Elle a adoré la nourriture de son pays, les couleurs et les odeurs. Lorsqu’elle était plus maussade, il suffisait de sortir se promener dans la rue et hop le sourire revenait! Et que dire de la connexion profonde avec la famille et les amis(es).

Je vous souhaite un beau et bon voyage très zen et rempli de plaisir avec votre tout-petit, découvrir le monde à travers ses yeux est un pur délice!

Et vous, avez-vous des trucs à partager?

Marie-Noëlle Angers, Conseillère périnatale

INFOLETTRE

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle afin d'être à l'affût de l'actualité et des nouveautés avant tout le monde.

loading